Comment utiliser le vert en décoration ?

Le vert en décoration a longtemps été peu apprécié, voire même délaissé. Mais il a su, au fil du temps, regagner ses lettres de noblesse et s’approprier les espaces. La couleur verte a plusieurs significations dans tout un tas de domaines différents (chance, malchance, autorisation, soins). On l’utilise de plus en plus dans nos intérieurs, et elle apporte dans chaque pièce de la maison une ambiance bien à elle (douce et calme pour un bon sommeil dans une chambre, aide à la créativité dans un bureau).

Les coloris avec lesquels ont l’harmonise peuvent parfois être surprenantes. Mais il faut oser et se projeter.

En fin d’article, vous retrouverez quelques idées et exemples d’agencement avec cette couleur verte.

Signification de la couleur verte

Le vert est une nuance froide. Il représente l’espérance, mais aussi la chance (on la retrouve sur les tables de jeux). Peindre ses murs en vert, c’est intégrer du naturel dans votre décoration.

La couleur verte est tonifiante et rafraîchissante. Elle est l’emblème de l’éternité, des renaissances et des autorisations (les feux verts qui autorisent le passage).

Malheureusement, on l’associe aussi à la mort et à la maladie. Au théâtre, elle est synonyme de malchance et d’infortune.

Mais par-dessus tout, ce qui fait la réussite de cette couleur actuellement, c’est qu’elle représente le coloris dominant de la nature. C’est devenue une teinte phare pour se sentir bien, libre et prêt à affronter le monde et les grands espaces.

Le vert en décoration

La couleur verte a de nombreuses tonalités. Elle fait partie de ces couleurs qui savent jouer avec la lumière, et c’est une grande force.
En décoration, elle permet de créer une ambiance rassurante de même qu’un sentiment de confort et de détente. C’est une couleur qui fait rentrer la nature dans la maison et se mélange très bien avec le bois, le gris, le blanc, le beige, etc.

  • Dans une chambre, il est approprié, car il permet de créer une ambiance calme, douce et propice à un bon sommeil.
  • Dans une salle de bain aux tons vert foncé et bois, il donne une sensation de cocooning, de repos, de lâcher prise voir de régénération.
  • Dans la cuisine  lorsque l’on y met des tons vert clair ou lichen, l’espace de travail est illuminé. Ces couleurs rendent alors cette pièce favorable à la créativité, comme pour un bureau.
  • Dans un salon, on privilégiera plutôt les verts aux nuances clairs : vert-de-gris, vert d’eau, vert amande.

En revanche, il est conseillé de ne l’utiliser que par petites touches :

  • Sur un seul pan de mur pour la décoration murale
  • Seulement sur les rideaux
  • Juste avec des coussins sur un canapé

Attention cependant, les verts les plus sombres ont tendance à réduire les volumes.

Quelles couleurs associer avec le vert ?

Le vert est devenu tendance.

Il s’associe très bien avec d’autres teintes. Et parfois même, il peut se marier avec des couleurs surprenantes : orange, jaune, bleu, d’autres verts.

  • Vert sapin + rouge : elles sont complémentaires (= Noël)
  • Vert + ivoire + chocolat : ces trois couleurs sont signe de nature.
  • Vert + bleu + violet : un petit côté dynamisant de fin de journée.
  • Vert + orange + jaune : touche tonique avec un effet bien-être
  • Vert + bleu pastel : jeunesse, monde végétal, espérance

De nombreux accords s’inspirent de la nature. C’est pour cette raison que les éléments naturels bruts se marient bien avec elle.

On peut également faire les associations suivantes :

  • Vert plus sombre + pourpre ou rose brun ou jaune pâle ou bleu vif : pour un esprit classique et cossu
  • Vert céladon + lin ou crème ou ocre (tons naturels)

Agencement de pièces de la maison avec du vert

Cette banquette en velours vert vous plait? Vous la trouverez chez Maison du monde. Déclinable en bleu et en jaune.

Bref la couleur verte est devenue une couleur phare pour se sentir libre, bien, frais et prêt à affronter le monde et les grands espaces. Elle peut dire merci au confinement qui lui a permis de se rappeler qu’avoir du vert dans son intérieur est très agréable et ressourçant.

Dites-moi en commentaires si c’est une couleur qui vous attire, et si vous l’avez déjà fait rentrer chez vous ? Si oui, de quelle façon ? Dans quelle pièce ?

Que vous soyez en Gironde ou pas je peux vous aider à améliorer votre intérieur, contactez moi

Peinture naturelle : guide pour s’y retrouver

Aujourd’hui nous prenons de plus en plus conscience de notre impact sur l’environnement. Par de multiples actions nous tentons de réduire notre empreinte carbone et surtout d’améliorer l’impact sur notre santé et celle de nos enfants. La peinture est un élément essentiel quand on parle de rénovation ou de décoration.

Cette peinture permet de changer notre intérieur côté esthétique, mais quel est l’impact au point de vue santé. 

Je vais faire le point sur trois types de peintures différentes et nous allons essayer d’y voir un peu plus clair.

1) Peintures synthétiques, à base de résines issues de la pétrochimie.

Il s’agit principalement des peintures acryliques, des peintures glycérophtaliques et des peintures alkydes.

C’est ce que l’on trouve partout dans les grandes surfaces de bricolage et chez les enseignes spécialisées. C’est le panel de produits que connait votre artisan peintre. Les peintures glycéro sont diluables avec du white-spirit. Elles dégagent beaucoup de Composés Organiques Volatiles nocifs car non naturels (voir le super article de patinesbio sur les COV)  non seulement pendant l’application mais également pendant des mois après le séchage de la peinture. Elles sont également très inflammables.

Les peintures acryliques sont à l’eau mais elles dégagent aussi des COV même si c’est en quantité moindre. Les additifs que contiennent ces peintures permettent d’accélérer le temps de séchage, de favoriser la conservation, et bien d’autres choses. Seulement ces éléments sont des polluants, aussi bien pour l’environnement que pour notre santé car ils sont tous chimiques. 

Ces peintures sont des peintures synthétiques dont les composants sont tous issus de la chimie et principalement de la chimie du pétrole. En résumé, on peut faire l’analogie suivante : « quand j’applique une peinture synthétique, j’applique du plastique sur mes murs et mes meubles ».

2) Peinture bio

Utiliser le terme “bio” pour de la peinture est de l’abus de langage puisque ce qualificatif est utilisé dans l’agriculture biologique. Pour pouvoir parler de peinture « bio », il est nécessaire que la plus grande quantité de peinture soit formulée à partir de produit de l’agriculture bio. Et cela est rarement possible. 

Intéressez-vous avant tout à la liste des composants : huile de lin bio, lait bio, farine bio, alcool bio, essence végétale bio… Une peinture bio peut dégager des COV naturels : huile de lin bio + essence végétale bio + terre colorante naturelle Peut-on parler de peinture nocive ? Clairement, non. Aucun produit chimique n’entre dans sa composition.

En revanche, cette peinture dégage des COV en raison de la présence de l’essence de térébenthine pure gemme issue du pin. Cette peinture est toxique (essence de térébenthine pure gemme issue du pin) et allergène. Et pourtant, elle est bio…
Pour résumé : la peinture bio est une peinture constituée en majorité de produits issus de l’agriculture bio. Elle n’est pas forcément à l’eau et elle n’est pas forcément inoffensive. Ceci étant, cela reste de la peinture : elle n’a pas vocation à être appliquée sur la peau ou à être avalée !

3) Peinture naturelle

Une peinture naturelle est réalisée uniquement à partir de produits naturels. Un produit naturel, c’est quoi ? Il s’agit essentiellement de matières premières végétales et minérales : craie, chaux, argile, terres naturelles, huiles végétales, résines naturelles, colles naturelles…
Les peintures 100% naturelles sont donc biodégradables et sont, dans la plupart des cas, en phase aqueuse. Il existe néanmoins des peintures naturelles en phase solvantée (essences végétales ou alcool alimentaire).
Les pigments intégrés dans les peintures naturelles sont des ocres, des terres ou des oxydes. La gamme chromatique est donc restreinte. Si vous trouvez une peinture qualifiée de naturelle ou bio dont le nuancier est infini, sachez que vous aurez des pigments synthétiques dans votre peinture. A ce titre, la peinture n’est donc plus naturelle.
Une peinture naturelle peut contenir des COV. Une peinture à l’alcool alimentaire contient des COV par exemple mais ces COV s’évaporent très rapidement. En 30 minutes, la peinture est inerte. Ces COV n’ont rien à voir avec les COV les plus dangereux que sont le formaldéhyde, le benzène, le toluène (des alcools), les solvants organiques et les gaz combustibles.
Un fabricant de peinture n’est pas dans l’obligation de lister les composants précis de ces peintures naturelles, écologiques ou bio. Certaines marques camouflent des ingrédients chimiques sous des dénominations apparemment « naturelles ». Par exemple, on trouve le terme « latex » dans la composition de nombreuses peintures naturelles, or, ce latex est une résine polymère issue du pétrole, un latex synthétique donc, pas le moins issu du milieu naturel. Il faut être vigilant et se reporter à la liste des composants naturels des peintures, enduits et vernis (voir liste) afin de choisir d’appliquer une véritable peinture naturelle sur ses murs.
Vous pouvez aussi choisir de fabriquer votre peinture naturelle vous-même à partir de recettes fiables. Vous aurez alors la certitude que votre peinture est véritablement naturelle.

Conseils pour peinture naturelle :

La peinture à l’argile
  • Peinture qui se plaît sur des supports tels que les bétons, le plâtre, l’enduit, le crépis…
  • Il ne faut pas en mettre sur des support en métal.
  • Eviter également les portes et les fenêtres, car cette peinture supporte mal les frottements répétés.
  • Fort pouvoir couvrant, ce qui lui donne un atout financier intéressant. Une seule couche suffira pour couvrir le support.
La peinture à la chaux
  • Peinture à l’eau qui se plaît principalement sur des support ,naturels, minéraux et poreux (chaux, terre, argile cuite, pierre).
  • Sur la plupart des autres supports, la peinture à la chaux doit être adjuvantée avec une colle de complément ou/et avec un rétenteur d’eau. Les murs peints avec des peintures à l’eau, les murs en placo, en fermacell, en siporex, en plâtre et les boiseries peuvent donc être peint à la chaux avec des peintures de chaux formulées précisément. A défaut, la peinture de chaux se met à poudrer et ne tient pas sur le mur.
  • La peinture à la chaux est une peinture économique quand elle est réalisée maison. Elle est facile à appliquer, saine et permet de laisser respirer votre bâti.

Dernier conseil concernant les peintures naturelles

 Si votre revêtement est lisse préférer une peinture satinée à appliquer au rouleau. Au contraire si votre revêtement est irrégulier, utilisez une peinture mate qui s’applique au large spalter ou à la brosse. A noter : la plupart des peintures naturelles à l’eau (argile ou chaux) ne s’appliquent jamais au rouleau ! 

COV: Composants Organiques Volatils.

 

Cet article a été co-écrit avec Capucine une artiste reine de la récup, spécialiste des peintures et enduits naturels.

Depuis plus de 30 ans, Capucine formule ses propres peintures naturelles, ses enduits, produits d’apprêtage et de finitions écologiques.

Ses recettes proviennent de l’alliance de l’héritage familial, (recettes transmises de générations en générations et conservées secrètes par des maîtres compagnons, ébénistes, maçons traditionnels, peintres en décors) et de son expérience d’artiste et d’artisan.

N’hésitez pas à aller sur sa boutique pour vous fournir en produits artisanaux et sains, et surtout rencontrer une belle personne de très bon conseil.

Merci Capucine pour ce partage de connaissances!

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google

Pin It on Pinterest